Dites Bonjour À Léo — Insception Lifebank

Récits et témoignages de familles

Dites Bonjour À Léo

Dites Bonjour À Léo

Léo est né à Toronto en 2007 Tout allait bien jusqu’à ce soir particulier, alors qu’il avait 4 mois, où nous prenions des photos de nos enfants et avons remarqué quelque chose de bizarre. Le flash de l’appareil photo avait fait ressortir quelque chose de l’œil gauche de Léo. Dès le lLéo est né à Toronto en 2007 Tout allait bien jusqu’à ce soir particulier, alors qu’il avait 4 mois, où nous prenions des photos de nos enfants et avons remarqué quelque chose de bizarre. Le flash de l’appareil photo avait fait ressortir quelque chose de l’œil gauche de Léo. Dès le lendemain, Léo a été diagnostiqué comme souffrant d’un rétinoblastome, un cancer de l’œil de l’enfance qui affecte généralement les enfants de moins de 5 ans.

Au début, il semblait que Léo n’aurait pas à subir de traitements effractifs, malheureusement, ce ne fut plus l’horizon envisagé une fois que l’on diagnostiqua un rétinoblastome trilatéral alors qu’il était âgé de 6 mois. Cela voulait dire qu’il aurait à lutter contre une tumeur cérébrale maligne en plus de son cancer de l’œil, et qu’il devrait subir une chimiothérapie intense et recevoir une greffe de cellules souches.

C’est à ce moment-là que nous avons pu pousser un soupir de soulagement car, au moins, nous avions eu la présence d’esprit de conserver le sang contenu dans son cordon ombilical à sa naissance.Au début, nous avons hésité car nous n’avions aucune raison de penser qu’une chose pareille nous arriverait, puisqu’il n’y a aucuns antécédents de rétinoblastome dans nos familles. En fait, nous avions décidé de ne pas conserver le sang ombilical de la sœur de Léo quand elle est née deux ans plus tôt.. À l’époque, nous nous disionsque les chances que nous en ayons un jour besoin étaient tellement minces que ce n’était pas un investissement judicieux. En toute franchise, nous n’étions pas non plus convaincus de la fiabilité du processus dans son ensemble. Dans ce cas, qu’est-ce qui avait changé dans notre esprit pour que nous décidions de conserver le sang ombilical de Léo avant sa naissance?

Un collègue de travail avait conservé le sang ombilical de son bébé. Après avoir discuté avec lui de la simplicité du processus de prélèvement, nous avons décidé d’aller de l’avant plutôt que de prendre une décision que nous pourrions éventuellement regretter.
Il va sans dire que nous avons été soulagés d’avoir pris la décision de conserver ces précieuses gouttes de sang et que notre fils ait de ce fait une meilleure chance de défier les lois de la probabilité.

Léo a reçu la greffe de cellules souches destinée à remplacer sa moelle osseuse une semaine après son premier anniversaire. Deux ans se sont presque écoulés depuis, et bien qu’il soit encore trop tôt pour affirmer qu’il a définitivement remporté la bataille,nous sommes ravis de pouvoir dire que Léo affiche une forme superbe. C’est un jeune garçon joyeux et actif, au même titre que les autres enfants âgés de 3 ans qui se passionnent pour tout ce qui se rapporte aux bateaux,aux autos et auxcamions!

Quelles sont les principes de sagesse que nous pourrions transmettre à d’autres parents et futurs parents après cette expérience? Si, par la plus grande des malchances, vous deviez vous retrouver dans une situation semblable, tout ce que vous pouvez faire pour que votre enfant puisse mettre les chances de son côté n’a pas de prix.